Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 janvier 2012 1 16 /01 /janvier /2012 17:02

16 janvier 2012

Selon la loi du 1et juillet 1901, une association est une convention par laquelle deux ou plusieurs personnes mettent en commun, d’une façon permanente, leurs connaissances ou leur activité dans un but autre que de partager des bénéfices. Une association ‘‘Crématiste’’ est donc une association régie par la loi évoquée ci-dessus, pour défendre et promouvoir la crémation plutôt que l’inhumation, dans un cadre de liberté et de laïcité. A l’origine, les premiers crématistes étaient des Libres-Penseurs car il faut savoir que la religion catholique a toujours été contre la crémation même si depuis quelques années elle tolère ce genre de funérailles. La réflexion des crématistes doit être permanente et vigilante car avec son développement très important (plus de 30 %) depuis plus d’une vingtaine d’années, des lobbies de toutes sortes ne manquent pas d’y voir là un marché très rentable. De plus,  il faut admettre que l’activité humaine a entrainé depuis, disons un siècle, des problèmes écologiques et environnementaux. Ainsi, la réflexion doit-être permanente, c’est pourquoi j’ai lancé un grand débat à l’intention de tous les crématistes de France adhérents ou non à une association crématiste. Ce débat porte sur le côté écologique et environnemental ; il s’agit de se pencher sur la question « Faut-il obligatoirement brûler le cercueil ? » (La question pourrait d’ailleurs se poser également pour les inhumations, pourquoi enterrer un cercueil ?). Bien entendu les us et coutumes, la pression des religions et de tous les lobbies relevant du marché rejettent cette hypothèse en développant des arguties les plus divers destinées à faire barrage à une telle éventualité. Il est évident qu’il faudra bien un jour, prendre en compte les appels au nom de l’écologie, des économies d’énergie, et le plus important, des dangers de la déforestation de la planète. Un cercueil de transport conçu en conséquence pour s’adapter à la bouche du four suffirait. A une époque où l’homme est capable d’envoyer des êtres humains dans l’espace,  le côté technique pour cette adaptation ne peut en aucun cas poser le moindre problème. Je rappelle ici qu’au japon la crémation représente  99,99 % des funérailles. N’hésitez pas à me faire un commentaire.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Marianne 18/12/2013 11:52

On marche sur la tête ! Pour d'approprier des votes, on est prêt à n'importe quel compromis le plus douteux y compris avec l'église et le dernier rapport sur l'intégration en témoigne : demandé par
10 ministres auquel ont collaboré des dizaines de chercheurs, experts, socilogues,représentants d'associations mais la peur au ventre du FN, on le passe à la trappe ! où va la France !

Présentation

  • : Le blog de : Où va la République
  • : Analyse de l'actualité à travers les médias
  • Contact

Recherche

Liens