Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 décembre 2016 2 27 /12 /décembre /2016 14:21

Je refuse la fatalité : J’adhère mais ???

Une République forte pour assurer la sécurité de tous : J’adhère mais comment et quand ?

Je dégagerai tous les moyens pour lutter contre le terrorisme et la radicalisation : OK pour le terrorisme mais qu’est-ce que la radicalisation ? Le PRG s’inscrit-il dans ce terme ? L’Etat islamique ne fait qu’appliquer sa doctrine à savoir que seule la charia est la loi pour tous. D’ailleurs toutes les religions sont radicales et intégristes par nature ; tout est question de circonstances et d’opportunité (il faut se rappeler la Saint-Barthélémy, les croisés, etc.).

[….] combat déterminé contre les réseaux mafieux liés à la drogue : J’aurai aimé lire ‘‘tous les réseaux mafieux’’, quelque soit la nature qui en est l’objet. La légalisation du canabis ne me parait absolument pas être la bonne solution. Où ça commence et où ça finit ?

Je fais une priorité de la laïcité qui fonde le ‘‘vivre ensemble’’. Nous ne vivons pas ensemble et nous ne pouvons pas vivre ensemble, nous vivons côte à côte. La laïcité n’est pas une loi, ni une religion ni une sorte de vivre ensemble, c’est un grand principe qui , lorsqu’il est respecté, permet au peuple de vivre comme il l’entend dans le cas stricte des lois de la République en dehors de toutes pressions qui ne peuvent qu’être que l’émanation de groupes qui entendent vouloir appliquer leur propre mode de vie qu’ils considèrent prioritaire à la loi. La loi de 1905 fixe les principales règles dont l’article 2 dans lequel tout est dit : « La république ne reconnait ni ne salarie ni ne subventionne aucun culte » Le reste n’est qu’un consensus du à plusieurs siècles d’oppression des peuples par les religions. S’il y avait à modifier cette loi, comme certain le réclame, ce devrait être la suppression de tout ce qui est accordé aux religions à titre exceptionnel, notamment sur les questions financières.

Je défendrai l’accès de tous à une école publique. J’aimerai entendre : ‘‘l’accès de tous à l’école publique et la suppression totale des financements aux écoles privées’’. De plus on ne peut pas parler d’émancipation et de libérer des inégalités sociales lorsqu’une partie de la population opte pour une école privée.

Je ferai naître des droits nouveaux. La panoplie des lois actuelles permet d’appliquer le respect de tous.

Je favoriserai la PMA sans conditions : J’approuve.

Le respect des droits et devoirs de la citoyenneté pour les étrangers légalement installés. Là encore il suffit d’appliquer les lois existantes

Une République fraternelle pour protéger les plus fragiles : Pourquoi ‘‘Les plus fragiles ?’’ A partir de quelle analyse on peut affirmer que X est plus fragile que Y ou Z. Tout un chacun est toujours plus fragile qu’un autre qui lui-même serait aussi plus fragile qu’un autre autre, et ainsi de suite.

La France c’est un Etat et des collectivités renforcées…..au travers de services publics : La régionalisation est une machine à créer des postes inutiles et qui coûte une fortune. Alors ! A quoi servent les chambres d’agriculture, de commerce et d’industrie ? Le service public ? Oui bien sur, mais non émietté et très souvent sous traité, ce qui dans ce cas n’est plus un service public mais le produit de la subsidiarité si chère aux religions.

Une République mobilisée pour l’emploi, l’économie et l’environnement : Oui bien sûr mais s’il n’y a plus de ‘‘lutte des classes’’ que propose-t-on à la place, pour protéger le citoyen qui n’a pas d’autre issue que d’être salarié ? Quand à l’environnement il faut être conscient que c’est un problème planétaire qui demande une réflexion mondiale, car les ressources de la Terre ne sont pas épuisables, nous consommons beaucoup trop, tant pour le développement industriel qu’à cause de la démographie mondiale.

Oui, le PRG est certainement le parti qui a beaucoup participé au développement du modèle républicain mais aujourd’hui qu’est-il devenu ?

En résumé je pense qu’émettre des idées c’est indispensable mais le citoyen de base que je suis veut savoir quel programme qui sera proposé, la méthode et les moyens pour l’appliquer, avec le chiffrage des dépenses et des économies. Par exemple, pourquoi ne pas supprimer le Sénat, organe absolument inutile et qui permettrait d’économiser environ un milliard d’euros par an. Bien entendu parallèlement à cette mesure il faut ré-instituer le vote à la proportionnelle intégrale. N’y-a-t-il pas d’autres organismes aussi inutiles à supprimer également ?

Tout ceci n’est qu’une réflexion de ma part et je ne prétends pas détenir ‘‘la grande vérité’’ mais ce que je souhaite c’est l’organisation d’un grand débat sur tous les sujets avec une solide argumentation.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de : Où va la République
  • : Analyse de l'actualité à travers les médias
  • Contact

Recherche

Liens