Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 septembre 2009 1 14 /09 /septembre /2009 16:12

14 septembre 2009

 

 Trois remarques aujourd’hui après lecture du Sud Ouest du 14 septembre 2009 :

-          1 – 58 % des Français déçus par Sarkozy : Comment 58 % des Français peuvent-ils être déçus de Sarkozy alors que ce dernier a été élu avec seulement 54 %  des moins de 50 % des inscrits, ce qui signifie qu’environ 75 % des Français n’ont pas voté pour lui ? Personnellement, n’ayant pas voté pour Sarkozy je ne suis pas déçu de lui et je pense même qu’il fait très bien son travail, c'est-à-dire un travail de droite qui consiste à réduire le peuple à l’obéissance et à la résignation au profit des possédants du pouvoir politique et économique, soutenu activement par les religions à l’instar de Bonaparte qui tout en se disant athée, utilisait la religion pour assouvir le peuple.

-          2 – Eric Woerth sifflé  à la fêté de l’humanité et accueil houleux de Frédéric Mitterrand : Pour ma part je n’apprécie pas ce genre de manifestation car on se doit d’être courtois avec les invités mais en revanche il eut été plus efficace de les écouter dans un grand silence et d’observer ce grand silence jusqu’à leur départ. En effet, il est tout à fait naturel que des personnalités de droite fassent leur travail de droite. Ce qui manque à la gauche, c’est que lorsqu’elle était au pouvoir, elle n’a pas appliqué un programme de gauche, elle n’a fait que de l’accompagnement.

3 – Réforme territoriale : A propos des régions, Gérard Larcher prend le temps du dialogue : Petit à petit on torture la constitution pour mieux détruire ce qu’elle avait de fort, à savoir : ‘‘La France une République laïque, Une et Indivisible’’. On a commencé par y insérer : ‘‘Une et indivisible et décentralisée’’ alors on a institué des régions, ensuite on a inventé les agglomérations, les pays etc. et aujourd’hui on parle de Métropoles. En fait on a simplement remplacé les seigneuries par des présidences et on retombe dans les privilèges, les inégalités, les concurrences entre élus, le communautarismes et la fin d’une Education Nationale garante de l’égalité dans l’enseignement du savoir. Arrêtons le massacre et je propose de revenir aux acquis de la Révolution pour que la France retrouve son unité qui l’avait rendue brillante aux yeux du Monde.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de : Où va la République
  • : Analyse de l'actualité à travers les médias
  • Contact

Recherche

Liens