Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 juin 2009 5 12 /06 /juin /2009 15:03

Information suivant article du Sud Ouest du 10 juin 2009 – Marmande

 

La controverse de la rue Adolphe Thiers

 

Depuis quelques années on parlait souvent d’une rocade qui contournerait la ville. Après quelques tergiversations il a été décidé de contourner la ville par le nord en parallèle, pour une grande partie, avec une route appelée ‘‘Avenue Condorcet’’, Puis, les travaux ont commencé. En principe la rocade devrait être ouverte à la circulation dans quelques semaines. La rocade coupe en deux une douzaine de rues et pour éviter des confusions, il a été convenu de rebaptiser les petits morceaux de rues situés entre la rocade et l’avenue Condorcet. Jusque là tout est pour le mieux mais, et oui, il y a toujours un mais. Suivant l’article du journal, au Conseil municipal, l’unanimité s’est faite autour de noms d’artistes connus pour la quasi-totalité des rues sauf une. Pour cette dernière rue, Gérard Gouzes, maire socialiste de Marmande, a tenu à rompre avec le registre des arts pour proposer, de sa seule initiative, le nom d’Adolphe Thiers au motif qu’il est à l’origine de l’installation de la République en France et qu’il fut le premier président de la IIIème République. De nombreuses voix se sont élevées pour rappeler qu’Adolphe Thiers est aussi celui qui avait réprimé de façon particulièrement terrible l’insurrection de la Commune de Paris ayant, entre autre, fait fusiller des milliers de personnes (25.000, chiffre communément admis). Gérard Gouzes a donc été largement désavoué mais en final la proposition est tout de même passée car une grande majorité de ceux qui n’en voulait pas se sont tout simplement abstenus plutôt que de voter contre. Ce scénario me rappelle le sketch de Coluche lorsqu’il jouait les gros bras, de loin, envers un policier et qu’il changeât d’attitude à son approche. Ceci montre bien que l’abstention n’est pas un moyen de s’exprimer clairement. L’histoire n’est toutefois pas encore terminée car une partie de l’avenue Condorcet, coté nord, est limitrophe avec Beaupuy, cette commune devra donner son accord. Il se trouve que personnellement, demeurant à Beaupuy, je ne souhaite pas voir le nom de Thiers apposé sur une plaque de nom de rue mais demandera-t-on mon avis ? Certainement pas ! Et pourtant je voudrai faire une petite remarque : « Est-ce que Thiers était socialiste ? » A vous de juger quand on sait que Thiers, rallié au gouvernement provisoire de la deuxième République a toujours voté avec la droite conservatrice contre les socialistes.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de : Où va la République
  • : Analyse de l'actualité à travers les médias
  • Contact

Recherche

Liens