Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 mars 2010 1 22 /03 /mars /2010 17:35

Tout le monde y va de son analyse, tant sur les scores obtenus que sur le nombre important des abstentions. Qui peut réellement dire le pourquoi des votes ou de l’absence de vote ? Il est probablement vrai que majoritairement l’électorat est insatisfait de la politique sarkosiene. Le PS crie sa victoire et la droite sarkosiene persiste à dire que sa politique est bonne et qu’elle n’a pas peut-être été assez pédagogue mais que de toute évidence, les électeurs n’ont rien compris C’est classique, quand on gagne on est les meilleurs, quand on perd, le peuple n’a rien compris. Une chose est certaine, à part les classes privilégiées, le peuple (salariés, retraités, petites entreprises, etc.) constate tout simplement une régression généralisée dans le domaine du pouvoir d’achat, donc des revenus mais aussi dans le domaine des libertés et des services publics. Il faut aussi admettre que la décentralisation est une véritable catastrophe. L’argument majeur était le fait que le citoyen serait plus près des élus. Qui peut dire qu’il est plus près de son conseiller régional que de son député ? Et puis le député n’était-il pas là pour représenter sa circonscription. La décentralisation est un alibi pour l’Etat pour faire diversion et agir à sa guise. Ce n’est pas en quelques lignes que l’on peut disserter sur ce sujet mais c’est un sujet pour lequel il faut un grand débat pour revenir aux fondamentaux de la révolution.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de : Où va la République
  • : Analyse de l'actualité à travers les médias
  • Contact

Recherche

Liens