Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 mai 2011 5 13 /05 /mai /2011 17:43

Je viens de lire La lettre envoyée à Nicolas Hulot (ne pas confondre avec le Monsieur Hulot qui a passé ses vacances au bord de la mer en 1953) par  M. Bernard Debré, ancien ministre député de Paris, professeur Chirurgien urologue pour ne citer que ses titres les plus connus du public car il possède une carte de visite bien plus longue que le bras de n’importe quel quidam. Que dit cette lettre ? : Cher Monsieur Hulot, Comme j’ai vibré en contemplant vos aventures télévisées. Que de difficultés n’avez-vous pas rencontré. Que la terre est belle etc. etc. puis,  mine de rien, il lance une petite pique en précisant qu’il faut aussi remercier ceux qu’ils l’ont aidé, les Bouygues et compagnie en soulignant au passage, qu’il (Nicolas) avait un salaire ‘‘avoué’’ de 30.000 € par mois auxquels s’ajoutent les petits bonis d’à coté. Il (le professeur) continue la liste des flatteries avec pleins de sous-entendus qu’il laisse aux lecteurs le soin de les imaginer. Après cette entrée en matière pleine de flagorneries, il le descend en flèche. On pourrait se demander pourquoi. « Et bien je vais vous le dire ! » (Petite formule empruntée à qui vous savez) : Nicolas entre en politique mais certainement pas du bon côté car il lui précise qu’il allait se présenter ‘‘à gauche’’, en enchainant : « faire de la politique vous va comme une chaussette à un boa, comme des échasses à une girafe, etc ; etc. »

Je ne me positionne pas ici en faveur de tel ou tel candidat mais je constate que la droite doit être en plein désarroi pour qu’une personnalité telle que le Pr Debré, s’arroge le droit de juger Nicolas Hulot sur ses intentions concernant la candidature aux présidentielles. Vous voyez, le peuple est souverain mais tout le monde ne semble pas avoir le droit de se présenter à ses suffrages.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

BULF 01/07/2012 14:59

Nicolas Hulot n'a toujours été que le cheval de troie que l'industrie entend introduire dans les partis écologistes et surtout avec une place au plus haut niveau et vu leurs divisions, il reviendra
ayant été sorti par la porte par les bases de ces m^mes partis, il reviendra par la fenêtre.

On lui laisse développer un discours radical et lorsqu'il sera bien en place, on reognera les ailes à ce bel oiseau, en utilisant toutes les divisions qu'il y a dans ce parti et
en se servant de chacun d'entre eux, comme on l'a toujours fait.

Il n'y a par, pour l'instant dans ce parti de personnage indépendant, sauf Eva Joly, mais elle est partie un peu dans toutes les directions, au lieu de rester sur quelques fondamentaux de la
question.

La aussi, il faudra qu'ils fassent un travail d'introspection et de critique constructive et que les leaders si leaders il y a représentent un peu mieux la base, qui elle fait un réel travail sur
le terrain à travers ses diverses actions.

Présentation

  • : Le blog de : Où va la République
  • : Analyse de l'actualité à travers les médias
  • Contact

Recherche

Liens