Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 mai 2011 2 10 /05 /mai /2011 14:56

Sud-Ouest du 10 mai 2011 – BIRAC sur TREC

Quelle tristesse ! Imaginez donc ! La cloche de l’église de Birac, classée au mobilier des monuments historiques, était au bord de la fêlure. Il paraît que la réparation ne pouvait pas attendre, alors la cloche a été confiée à une entreprise de restauration du Maine et Loire. Evénement exceptionnel, sans doute puisque le journal consacre une demi page avec une photo représentant le maire lançant un dernier regard sur ‘‘sa’’ cloche avant son départ.  Quelques petits détails : Premièrement, il est spécifié qu’à un certain endroit l’épaisseur du bronze est de 40 mm alors que la côte nominale est de 53 mm soit une usure d’environ 25 % qui peut entraîner une fêlure, c’est pourquoi, il aura été donné comme ordre, de ne plus faire sonner à la volée. Alors ? Pourquoi tout simplement, ne pas laisser la cloche au repos permanent afin d’éviter sa détérioration et chose principale, économiser une dépense évaluée à 11.600 euros. Deuxièmement, le maire annonce que lors du retour de la cloche, il organisera une fête dans le village, en ajoutant : « Faut dire que les habitants sont très attachés à leur patrimoine » et de conclure « La cloche appartient au village. En attendant, le silence n’est pas tombé sur Birac. Une deuxième cloche plus récente apportait déjà son soutien à la première. En intérim elle assure toutes les heures et les messes, [….], c’est l’identité d’un village » Etrange ! Non ? Encore un maire qui apporte beaucoup d’importance aux affaires religieuses en classant sans distinction tous les citoyens comme faisant partie d’une ‘‘communauté religieuse’’.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de : Où va la République
  • : Analyse de l'actualité à travers les médias
  • Contact

Recherche

Liens