Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 mars 2010 1 08 /03 /mars /2010 13:55

Vous allez me dire que je m’éloigne des critiques que je formule habituellement envers les élus qui n’hésitent pas à bafouer la loi de 1905. En fait je pense qu’en ce qui concerne les dépenses occasionnées pour les activités qualifiées de sport, le parallèle avec les religions est indéniable. Dans le Sud Ouest du 5 février 2010, un article intitulé ‘‘Quel argent pour les stades ?’’, fait état des dépenses publiques consacrée à l’entretien ou la construction des stades de foot. Le Foot ! Vous savez,  cette nouvelle religion ! On pourrait presque résumer la situation en une phrase : ‘‘Les dépenses pour le public, les recettes pour le privé’’. Il serait trop long de commenter l’article mais à titre d’exemple il est dit : « [….] Même si le privé monte en puissance, la participation des collectivités demeurera vitale, ne serait-ce que pour prendre en charge tous les aménagements extérieurs. A Lille, la facture est évaluée à plus de 200 millions d’euros, elle dépassera sans doute 100 millions à Lyon. A Bordeaux,  où le projet en est à ses balbutiements l’ardoise est déjà évaluée à 25 millions d’euros » ; d’ailleurs, il est précisé un peu plus loin « Le contribuable est souvent sollicité, mais seul l’actionnaire club et les partenaires commerciaux perçoivent les dividendes ». A tout ça, si on ajoute la part non imposable des salaires indécents des joueurs, tout est dit. Pendant ce temps, il ne reste plus que quelques rares miettes pour le sport populaire qui devrait faire partie de l’éducation populaire.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de : Où va la République
  • : Analyse de l'actualité à travers les médias
  • Contact

Recherche

Liens