Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 novembre 2009 6 14 /11 /novembre /2009 16:17

Petit Bleu du 12 novembre 2009

 

Un conducteur a été interpellé à Samazan par les gendarmes alors qu’il roulait à 113 km/h en agglomération où la vitesse est limitée à 50 km/h. Il y a quelques jours un autre conducteur était flashé à 219 km/h sur autoroute, etc. Pendant ce temps là on multiplie les mesures de répression à tout va. Est-ce que ces mesures arrêtent les voyous de route ? Non, la preuve ! Mais en revanche celui qui sera flashé pour quelques km/h de plus la vitesse autorisée, pan un PV ! Toutes les mesures coercitives inimaginables ne changeront pas l’esprit du voyou de la route. Ce qu’il faut, c’est avant tout, un véhicule en bon état, des routes adéquates. Ensuite, une règlementation raisonnable qui tient compte du fait que conduire un véhicule dans un cadre règlementé, c’est une question de sensibilité et d’appréciation. En effet, la multiplication des panneaux de restriction provoque une tension chez le conducteur qui annihile ses reflexes naturels, et sa sensibilité.  D’autre part, il faut une présence policière, principalement aux endroits dangereux et que cette présence soit perçue comme un signe de sécurité et non comme les représentants de la répression systématique.

On peut estimer que rouler à 90 km/h sur une route, suffisamment large, en bon état, par beau temps, et dans un trafic peut dense, est plutôt une source de stress que de sécurité. La limitation de vitesse doit être modulée en fonction des circonstances et non systématique. Le débat est ouvert.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de : Où va la République
  • : Analyse de l'actualité à travers les médias
  • Contact

Recherche

Liens